Besoin d'un conseil ? Contactez-nous

Actualités

Les NEWS de Libaud Granulats Marins

Le 01/07/2014

 Renouvellement pour 18 ans de l’autorisation d’extraire

 

DTM, vient d’obtenir le renouvellement pour 18 ans de l’autorisation d’extraire 350000 m3 annuels de son gisement sous-marin du Payré (85). Un processus très surveillé où rien n’est laissé au hasard.


Afin de concilier les enjeux environnementaux et économiques, l’exploitation sous-marine nécessite des contrôles stricts et des équipements spécifiques.

 

Une étude d’impact

Avant d’obtenir l’autorisation d’exploiter un gisement marin, ou son renouvellement, toute une série de précautions s’imposent. Le bureau d’études commence par réaliser une description de l’état initial et une étude d’impact. Elles précisent la topographie originelle du fond, les courants marins, et toutes les espèces de faune et de flore présentes sur la zone. Elles passent également en revue les activités économiques, ce qui permet notamment d’établir une planification des opérations respectant les saisons de pêche. Elles signalent aussi toute épave ou ancienne munition de guerre éventuelle. Des simulations d’évolution des différents paramètres au cours de l’exploitation sont réalisées.

 

Un suivi rigoureux

À partir de la description de l’état initial, DTM suit l’évolution de l’exploitation au moyen de bilans réguliers. La fréquence de ces contrôles est fixée par l’autorisation. Enfin, si un vestige archéologique est découvert fortuitement pendant l’extraction, il est signalé au Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (Drassm).

 

Des contraintes techniques

La récolte des matériaux marins se fait au moyen de navires spéciaux, équipés d’élindes, de tuyaux reliés à des pompes qui aspirent le sable sur le fond. Au Payré, DTM est autorisée à extraire jusqu’à une profondeur de 24,5 m. Certains gisements se situent jusqu’à 45 voire 50 m, des équipements d’un dimensionnement plus important sont alors nécessaires. Grâce à ces multiples précautions et à l’usage de technologies spécifiques, DTM exploite ses gisements marins sous le signe de la durabilité.

 

Télécharger le Communiqué GSM